Présentation de la FFME

Sa mission première...

est de coordonner l’action des différentes Maisons, de leur faciliter l’accès aux instances publiques,
tant européennes (Commission, Parlement européen, Conseil…) que françaises (État, Régions, Départements, Villes …) notamment pour obtenir d’elles les moyens administratifs et financiers dont les Maisons de l’Europe ont besoin.

  • La FFME doit également animer des réflexions sur l’Europe des citoyens, sur le fossé qui existe entre les institutions européennes et les citoyens, et sur les moyens de remédier à cette situation. En liaison avec les Maisons qu’elle regroupe, la FFME cherche à promouvoir des méthodes efficaces, pour informer et expliquer au grand public les principaux dossiers européens. Et ceci, dans un souci de grande objectivité et de respect du pluralisme des opinions.
  • La FFME doit aussi contribuer à développer les contacts avec des structures analogues dans les autres pays d’Europe, et avec le réseau EUNET qui regroupe l’ensemble des Maisons de l’Europe à l’échelle de l’Union européenne.

Par ailleurs, elle doit favoriser la mobilité des citoyens, notamment des jeunes et encourager les échanges entre les 28 pays de l’Union et même entre les pays de la Grande Europe, celle du Conseil de l’Europe (à ce jour 47 pays).

Les Maisons de l’Europe et la Fédération les regroupant en France ont donc une double vocation :
participer à l’élaboration de la citoyenneté européenne et à la construction de l’Europe des citoyens.